La Femme et l’Avenir de l’Afrique Subsaharienne (à Mes Soeurs et Frères)

Authors

  • Pillah Niali Armand Maître de Conférences, Université Alassane Ouattara (Bouaké) UFR : Communication, Milieu et Sociéte Département de Philosophie, Côte-d’Ivoire

Keywords:

Femme, homme, instruction, émancipation, travail, développement, émergence, égalité, avenir

Abstract

Le passé de l’Afrique renferme des femmes d’exception. Mais leur nombre, aussi bien hier qu’aujourd’hui, est tellement insignifiant au regard de celui des hommes qu’il y a lieu de se demander comment remédier à cet avatar afin que la gente féminine actuelle progresse plus vite que les hommes et rattrape son retard vis-à-vis de ceux-ci. À ce sujet, il convient de faire comprendre à tous, comme le souligne Locke, que l’homme n’est pas plus intelligent et sage que la femme parce que ce n’est pas le sexe qui détermine le sort des êtres humains mais, entre autres, le milieu et les initiatives individuelles et collectives. L’instruction des femmes est impérative afin qu’elles rivalisent entre elles mais aussi avec les hommes dans tous les secteurs d’activités. Ce qui influencera l’augmentation des cadres africains et accélérera l’émergence de leur continent. Cet important changement ne rimera nullement avec l’abandon des travaux champêtres, la vente au marché, les tâches ménagères, etc., par les personnes du sexe féminin mais leur modernisation car l’absence de celles-ci de ces différents travaux signifiera la chute de l’État, sa paupérisation et celle des gouvernés. Ce risque démontre que les femmes ont du prix aux yeux de la démocratie et du développement. L’Avenir de l’Afrique dépendra donc aussi bien de ses fils que de ses filles mais surtout de la place et du rôle révolutionnaires de cellesci dans son organisation théorique et pratique.

Africa’s past is home to exceptional women. But their number, as well yesterday as today, is so insignificant with regard to that of the men that it is necessary to wonder how to remedy this avatar so that the current female gente progresses faster than the men and catches up its delay vis-à-vis them. On this subject it is important to make everyone understand, as Locke emphasizes, that a man is not smarter and wiser than a woman because it is not sex that determines the fate of human beings but, among others, the environment and individual and collective initiatives. The education of women is imperative so that they compete with each other but also with men in all sectors of activity. This will boost the increase of African executives
and accelerate the emergence of their continent. This important change will in no way rhyme with the abandonment of farm work, sale at the market, household chores, etc., by women, but their modernization because the absence of these work will mean the fall of the state, its pauperization and that of the governed. This risk shows that women are valued in the eyes of democracy and development. The future of Africa will therefore depend as much on its sons as on its daughters, but above all on the revolutionary place and role of the latter in its theoretical and practical organization.

References

BENOÎT XVI (Pape émérite), 2011, L’Engagement de l’Afrique

(Africae munus), Abidjan, Éditions Paulines.

BERMAN Jonathan, 2015, Ces Entreprises qui réussissent en

Afrique, trad. de BON Anaïs, Paris, Nouveaux Horizons.

CAMARA Laye, 2020, L’Enfant noir, Paris, Plon.

CASANOVA Nicole, 1992, «Marie Curie (1867-1934)», in

KERNER Charlotte et CASANOVA Nicole, Des Femmes prix

Nobel, Paris, Des femmes.

DADIÉ Bernard Binlin, 2017, Escale dans le temps. Le combat pour

la dignité de l’Afrique, Abidjan, L’Encre Bleue.

GUILAINE Jean, octobre 2011, «La Place de la femme», in

L’Histoire, no

KAUDJHIS-OFFOUMOU Françoise, 2011, Femme, genre et

pouvoir en Afrique, Abidjan, NEI/CEDA.

NIAMKEY Georges Kodjo et NIAMKEY Koffi Robert, 2016,

Grand-Bassam. Métropole médiévale des N’zima. Tome 2, Abidjan,

les Éditions du CERAP.

AGENCE FRANCE PRESSE (AFP), « Une ''académie'' de lutte

''antiterroriste'' inaugurée en Côte-d’Ivoire », in lepoint.fr/monde/uneacademie-de-lutte-antiterroriste-inauguree-en-cote-d-ivoire-10-06-

-2430482_24.php. Article publié le 10-06-21 à 20h40. Site

consulté le 24-06-21 à 10h00.

AKON, «Côte d’Ivoire / Scolarisation des filles : le gouvernement va

construire 3 lycées d’excellence pour filles !», in fr-x

/actualite/afrique/cote-d-ivoire-scolarisation-des-filleslegouvernement-va-construire-3-lycees-d-excellence-pour-filles/ar-

AAKULU ?ocid=FB_paid_article&fbclid=lwAR09U2dX. Site

consulté le 20-07-21 à 20h07.

BLANQUAIRE Jean et ZÉAU Pierre, «Les Inégalités hommesfemmes

dans le monde», in lefigaro.fr/economie/le-scaneco/2019/03/08/29001-20190308ARTFIG00019-les-inegalitesfemmes-hommes-dans-le-monde.php.

Texte publié le 08-03-19 à

h01, mis à jour le 08-03-19 à 10h14. Site consulté le 16-05-21 à

h01.

FÉDÉRATION INTERNATIONALE POUR LES DROITS DE

L’HOMME (FIDH), Nigéria : les crimes de masse de Boko Haram,

in fidh.org/fr/regions/afrique/nigeria/16952-nigeria-les-crimes-demasse-de-boko-haram,

p. 15. Rapport publié le 10 février 2015

(absence de l’heure de la publication). Site consulté le 26 mai 2021 à

h40.

HUMAN RIGHTS WATCH (HRW), «Burkina Faso : Des islamistes

armés attaquent le secteur de l’éducation», in

hrw.org/fr/news/2020/05/26/burkina-faso-des-islamistes-armesattaquent-le-secteur-de-l’education.

Texte publié le 26-05-20 à

h00. Site consulté le 19-08-21 à 13h07.

LARCHER Laurent, «''Les Attaques djihadistes ont entraîné la

fermeture de 216 écoles dans le nord du Burkina Faso''», in lacroix.com/Monde/Afrique/

attaques-djihadistes-entraine-fermeture-

-ecoles-nord-burkina-faso-2018-06-01-1200943733. Texte publié

le 01-0618 à 16h51. Site consulté le 19-08-21 12h28.

Downloads

Published

2023-01-21

How to Cite

Armand, P. N. (2023). La Femme et l’Avenir de l’Afrique Subsaharienne (à Mes Soeurs et Frères). ESI Preprints, 1, 394. Retrieved from https://esipreprints.org/index.php/esipreprints/article/view/271

Issue

Section

Preprints