Contribution à la Caractérisation des Sédiments Superficiels Quaternaires de la Partie Sud du Marais Poitevin (Poitou-Charentes-France)

Authors

  • Anongba Braphond Rodrigue Vincent Benjamin Assistant en hydrogéologie, École Normale Supérieure (ENS), département des sciences et technologiques, section des sciences de la vie et de la terre, Côte d’Ivoire
  • Adja Miessan Germain Maître de conférence en hydrogéologie, École Normale Supérieure (ENS), département des sciences et technologiques, section des sciences de la vie et de la terre, Côte d’Ivoire
  • Djémin Edoukou Jacques Docteur en géologie, Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, Laboratoire des sciences de l’eau, du sol et des géomatériaux, UFR des sciences de la terre et des ressources minières, (STRM), Côte d’Ivoire

Keywords:

Marais Poitevin, Zone humide, coupe géologique, coupe granulométrique, diffractogramme des rayons X

Abstract

Le système hydrogéologique de la partie sud du marais Poitevin est très peu connu. Cette étude vise à définir les caractéristiques sédimentologiques ou physiques des sédiments du quaternaire en vue d’acquérir des connaissances sur le système hydrogéologique pour une gestion durable. Pour cela, la cartographie par krigeage de l’épaisseur des formations quaternaires, la granulométrie laser et la description minéralogique par diffractomètre des rayons X ont été utilisées. En général, les épaisseurs des formations quaternaires varient de 0 à plus de 20 m avec des épaisseurs plus importantes au Nord et au Nord-Ouest de la zone d’étude. Ces épaisseurs varient de façon spécifique de 20 à 54 m au niveau de Saint Hilaire la Palud. En se déplaçant de l’Ouest vers l'Est, la granulométrie est plus grossière au Sud et plus fine au Nord contrairement à
la bordure Est où, cette tendance est inversée. Les faciès rencontrés sont des limons généralement plus fins en surface qu’en profondeur avec ou sans présence de coquillages, passant latéralement à des sables ou à des débris calcaires. Les sédiments de surface ont une faible perméabilité (de 10-7 à 10- 6 m.s-1) par rapport à ceux rencontrés en profondeur avec, des valeurs de perméabilité pouvant atteindre 10-4 m.s-1. Cette perméabilité est plus élevée sur la bordure sud que sur la bordure nord de la zone d'étude. Le cortège minéralogique est dominé par les minéraux quartzo-feldspathiques en surface, et de fortes variations des teneurs en minéraux carbonatés en profondeur. Les formations quaternaires mettent en évidence la "nappe du Bri" (en surface) et des "pseudo-nappes" (en profondeur), identifiées comme étant moins productives au plan hydrogéologique. L'ensemble de ces formations quaternaires repose sur le substratum carbonaté Jurassique.

The hydrogeological system of the southern part of the Poitevin marsh is very little known. This study aims to define the sedimentological or physical characteristics of Quaternary sediments in order to acquire knowledge on the hydrogeological system for sustainable management. for this, kriging mapping of the thickness of the quaternary formations, laser granulometry and mineralogical description by X-ray diffractometer were
used. In general, the thicknesses of the quaternary formations vary from 0 to more than 20 m with greater thicknesses in the North and North-West of the study area. These thicknesses vary specifically from 20 to 54 m at Saint Hilaire la Palud. Moving from west to east, the grain size is coarser in the south and finer in the north, unlike the eastern border where this trend is reversed. The facies encountered are silts generally finer at the surface than at depth with or without the presence of shells, passing laterally to sand or limestone debris. Surface sediments have a low permeability (from 10-7 to 10-6 m.s-1) compared to those found at depth with permeability values that can reach 10-4 m.s-1. This permeability is higher on the southern edge than on the northern edge of the study area. The mineralogical procession is dominated by quartzo-feldspathic minerals at the surface, and strong variations in the contents of carbonate minerals at depth. The Quaternary formations highlight the "Bri aquifer" (on the surface) and "pseudo-aquifers" (at depth), identified as being less productive from a hydrogeological point of view. All of these quaternary formations rest on the Jurassic carbonated substratum.

References

Anongba B.V.R. (2007). Identification du système hydrogéologique

des formations quaternaires et callovo-oxfordiennes du Marais

Poitevin par approche couplée minéralogique, hydrodynamique et

géochimique. Thèse de Doctorat de l'Université de Poitiers (France),

p.

Barbecot F. (1999) : Approche géochimique des mécanismes de

salinisation des aquifères côtiers – Chronologies 14C –

Ra. Thèse

de doctorat. Université Paris – Sud. 261p.

Bassi, N., Kumar, M.D., Sharma, A., and Pardha-Saradhi, P., 2014.

Status of wetlands in India: A review of extent, ecosystem benefits,

threats and management strategies. Journal of hydrology: Regional

studies 2, pp 1-19.

Bernard M. (2006) : Étude des comportements des sols de marais :

évolution minéralogique, structurale et hydromécanique. (Marais de

Rochefort et Marais Poitevin). Thèse de doctorat. Université de

Poitiers. 309 p.

Brooks, J.R., Mushet, D.M., Vanderhoof, M.K., Leibowitz, S.G.,

Christensen, J.R., Neff, B.P., Rosenberry, D.O., Rugh, W.D.,

Alexander L.C. 2018. Estimating wetland connectivity to streams in

the prairie pothole region: an isotopic and remote sensing approach.

Water Resources Research, 54, 955-977

Camuzard J.P. (2000) : Les sols marqueurs de la dynamique des

systèmes géomorphologiques continentaux. Thèse de doctorat de

l'Université de Caen. Volume I pp

53-129.

Cuthbert, M.O., Baker, A., Jax, C.N., Graham, P.W., Treble, P.C.,

Anderson, M.S., and Acworth, R.I. 2014: Drip water isotopes in

semi-arid karst: Implication for speleothem paleoclimatology. Earth

and planetary letters, 395: 194-204.

David, K., Timms, W., Hughes, C.E., Crawford, J., and McGeeney,

D., 2018. Application for he pore water stable isotope method and

hydrogeological approaches to characterize a wetland system.

Hydrology Earth System Sciences. 22, 6023-6041.

Ducloux J et Nijs R. (1972) : Contribution à l’étude géologique et

géomorphologique du Marais Poitevin, Bull. de la Soc. Belge de

Géologie, de Paléontologie et d’Hydrologie, t.81, fasc. 3-4, pp. 227-

Dupuis J. (1969) : Le climat et l'économie de l'eau dans les sols de

marais mouillés. Étude pédologique du Marais Poitevin, tome II,

p.

Dupuis J., Dutreuil J.P., et Jambu P. (1965) : Observation sur

quelques sols récents du littoral poitevin. Sc. Du sol, n°2, Pp. 173-

Garnier D. (1975) : Contribution à l'étude de la pédogenèse récente :

les sols sur argile à scrobiculaire du Marais Poitevin. Thèse de

doctorat. Université de Poitiers. 91p

Giraud F., Lachassagne P., Ladouche B., Weng P., Pinault J.L.,

Chevallier C. (2000) : Étude hydrologique et hydrogéologique du

marais de Rochefort. BRGM/RP-50247- FR, 121p.

Guo, Z., Cui, G., Zhang, M., Li, X., 2019. Analysis of the

contribution to conservation and effectiveness of the wetland reserve

network in China based on wildlife diversity. Global Ecology and

Conservation. Elservier, Volume 20.

Jambu P., Nijs R. (1966) : Contribution à l’étude des sols de la partie

orientale du marais Poitevin (Marais Mouillé), Norois, n°52,

Octobre-Décembre 1966, p 565 à 593,4 fig., 8 tabl. bibl.

Ladouche B., et Weng P. (2005): Hydrochemical assessment of the

Rochefort marsh: role of surface and groundwater in the hydrological

functioning of the Wetland.

Journal of hydrology 314. Pp 22-42.

MDDP Ministère du développement durable, de l'environnement et

des parcs, 2005 : Captage des eaux souterraines et traitement des

eaux usées des résidences isolées. Guide technique. 268 p.

Nijs R. (1968) : Contribution à l'étude des sols du Marais Poitevin.

Thèse, Université de Poitiers. 214p.

Safège ingénieurs conseils (2004). Rapport état des lieux. Schéma

d'Aménagement et de gestion des eaux de la Sèvre Niortaise et du

Marais Poitevin, 523p.

Safège ingénieurs conseils (2001). Rapport étude hydrogéologique de

la nappe intensément exploitée de l'Aunis, 228p

Sinan M. (2000) : Méthodologie d'identification, d'évaluation et de

protection des ressources en eau des aquifères régionaux par la

combinaison des SIG, de la géophysique et de la géostatistique.

Application à l'aquifère du Haouz de Marrakech (Maroc). Thèse de

doctorat d'état. Université Mohammed V. École Mohammadia

d'Ingénieurs (Rabat). 371 p.

Waterlot G. (1938) : La tectonique du Marais Poitevin. Ann. Soc.

Géol. Nord, tome, LXIII, pp 16-38.

Welsch J. (1916) : Le Marais Poitevin. Annales de Géographie., tome

XXV. Pp326-346.

Downloads

Published

2022-10-21

Issue

Section

Preprints