Persistance des Séquences Pluvieuses et Risque d’Inondation en Côte d’Ivoire de 1971 à 2022

Authors

  • Kolotioloma Alama Coulibaly Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Kouadio Christophe N’Da Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Daouda Sylla Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Pauline Agoh Dibi-Ahon Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Bi Tié Albert Goula Université Nangui Abrogoua, Abidjan, Côte d’Ivoire

Keywords:

Côte d’Ivoire, probabilité, jour pluvieux, risque d’inondation, durée de retour

Abstract

Avec le réchauffement climatique mondial, les inondations sont devenues plus récurrentes en Afrique de l’Ouest, particulièrement en Côte d’Ivoire. Ainsi, la présente étude vise à estimer la contribution de la persistance des séquences pluvieuses dans l’accroissement des risques d’excès pluviométrique en Côte d’Ivoire. Pour cela, les données journalières de 1971 à 2022 des 14 stations synoptiques de la Direction de la Météorologie Nationale de Côte d’Ivoire sont utilisées. L’approche méthodologique comporte les chaînes de Markov, la loi de Gumbel et l’analyse fréquentielle des pluies journalières extrêmes. Les résultats indiquent qu’il y a plus de chance qu’il pleuve au nord et à l’ouest de la Côte d’Ivoire si la veille est sèche. En revanche, au centre, sud et le littoral, c’est lorsque la veille est pluvieuse que la probabilité de pluie est élevée. Cette probabilité est plus forte au nord-ouest et sur le littoral qu’au centre et sud. Au nord et à l’ouest de la Côte d’Ivoire, la période juillet à septembre enregistre 74,5 à 84,6% des années à pluie extrême alors que sur le littoral, c’est 61,5 à 76,9% durant la première saison pluvieuse d’avril à juin. Au centre et sud ivoiriens, ce sont 21,2 à 58,3% des années qui ont des pluies maximales entre avril et novembre. Les excès pluviometriques enregistrés pendant les périodes pluvieuses augmentennt le rique d‘inondation en Côte d’Ivoire même pour des pluies normales à durée de retour inférieure à six ans.

With global warming, floods are become more recurrent in West Africa, particularly in Cote d’Ivoire. Thus, this study aims to estimate the contribution of the persistence of rainy spells in the increasing risks of excess rainfall in Cote d’Ivoire. For this, daily rainfall data from 1971 to 2022 for 14 synoptic stations of National Metgeorological Service of Cote d’Ivoire are used. The methodological approach includes Markov chains, Gumbel's law and frequency analysis of extreme daily rainfall. The results indicate that there is a greater chance of rain in the north and west of Cote d’Ivoire if the day before is dry. However, in the centre, south and coastal, it is when the day before is rainy that the probability of rain is high. This probability is higher in the northwest and on the coastal than in the centre and south. In the north and west of Cote d’Ivoire, period from july to september records 74.5 to 84.6% of years with extreme rain while on the coastal, it is 61.5 to 76.9% during the first rainy season from april to june. In the centre and south of Cote d’Ivoire, 21.2 to 58.3% of years have maximum rainfall between april and november. The excess rainfall recorded during rainy seasons increase the risk of flood in Cote d'Ivoire even for normal rains with a return period less than six years.

References

Allé C. S. U. Y., Afouda A. A., Agbossou K. E., & Guibert H. (2013). Évolution des Descripteurs Intrasaisonniers des Saisons Pluvieuses Au sud-Bénin Entre 1951 et 2010. American Journal of Scientific Research, Issue 94 November, 2013, pp. 55-68.

Boko K. N., Cissé G., Koné B., & Dedy S. (2013). Variabilité climatique et changements dans l’environnement à Korhogo en Côte d’Ivoire : mythes ou réalité? Conférence internationale Africa 2013 sur l’Ecosanté, 15 pages.

Coulibaly K. A., Dibi-Kangah P. A., Djè K. B., & Koli B. Z. (2019a). Détection de structures pluviométriques spatio-temporelles homogènes en Côte d’Ivoire sur la période 1951-2017. Revue de Géographie, d’Aménagement Régional et de développement des Suds (Regardsuds). Abidjan, Côte d’Ivoire, pp. 49-64.

Coulibaly K. A., Dibi-Kangah P. A., & Koli B. Z. (2019b). Variations interannuelles récentes des paramètres climatiques majeurs en Côte d’Ivoire depuis 1951. Climat et Développement, N°26, Cotonou, Bénin, pp. 5-16.

Diarrassouba B., Yapi A. C., & Kouadio W. A. (2022). Occupation des Zones à Risques à San-Pedro (Côte D’ivoire): Entre Laxisme des Autorités et Insouciance des Populations. European Scientific Journal (ESJ), 18 (26), pp. 46-69. https://doi.org/10.19044/esj.2022.v18n26p46.

GIEC, Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (2014). Changements climatiques 2014 : Rapport de synthèse. Contribution des Groupes de travail I, II et III au cinquième Rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat [Sous la direction de l’équipe de rédaction principale, R. K. Pachauri et L. A. Meyer]. GIEC, Genève, Suisse, 161 pages.

Hangnon H., De Longueville F., & Ozer P. (2015). Précipitations ‘extrêmes’ et inondations à Ouagadougou : quand le développement urbain est mal maîtrisé. XXVIIIe Colloque de l’Association Internationale de Climatologie, 1-4 juillet 2015, Liège, pp. 497-502.

INS-RGPH, Institut National de la Statistique-Recensement Général de la Population et de l’Habitat (2021). RGPH 2021-Résultats globaux, Abidjan, Côte d’Ivoire, 37 p.

ISDR, Stratégie Internationale de Prevention des Catastrophes (2011). Stratégie Nationale de Gestion des Risques de Catastrophes & Plan d’Action, Côte d’Ivoire. Version finale, octobre 2011, 65 p.

Konaté L., Kouadio B. H., Djè B. K., Aké G. E., N’guessan B. V. H., Gnagne L., Kouamé M. K., & Biémi J. (2016). Caractérisation des pluies journalières intenses et récurrences des inondations: apport des totaux glissants trois (3) jours à la détermination d’une quantité seuil d’inondation (District d’Abidjan au Sud-Est de la Côte d’Ivoire). International Journal of Innovation and Applied Studies, Vol. 17 No. 3 Aug. 2016, pp. 990-1003.

Kouassi A. M., Nassa R. A.-K., Yao K. B., Kouamé K. F., & Biémi J. (2018). Modélisation statistique des pluies maximales annuelles dans le district d’Abidjan (sud de la Côte d’Ivoire). Revue des sciences de l’eau/Journal of Water Science, 31(2), pp. 147–160. https://doi.org/10.7202/1051697ar.

Kouassi K. M., Meledje N. H., Ahoussi K. E., Kouassi K. L., Koffi Y. B., Oga Y. M. S., Biémi J., & Soro N. (2021). Nature des évènements pluviométriques sur le bassin versant de la rivière Bia en Côte d’Ivoire. International Journal of Innovation and Applied Studies, Vol. 34 No 1, Oct. 2021, pp. 1-6.

Meddi H., & Meddi M. (2009). Variabilité des précipitations annuelles du Nord-Ouest de l’Algérie. Sécheresse, vol. 20, n° 1, janvier-février-mars 2009, pp. 57-65.

Meledje N. H., Kouassi K. L., N’go Y. A., & Savané I. (2015). Caractérisation des occurrences de sécheresse dans le bassin hydrologique de la Bia transfrontalier entre la Côte d’Ivoire et le Ghana : contribution des chaînes de Markov. Cah Agric, Vol. 24, pp. 186-197. doi : 10.1684/agr.2015.0755.

Ndabalishye I. (1995). Agriculture vivrière ouest-africaine à travers le cas de la Côte d’Ivoire. IDESA, Abidjan, Côte d’Ivoire, 383 p.

RCI, République de Côte d’Ivoire (2019). Évaluation des pertes, dommages et besoins suite aux inondations de juin 2018 à Abidjan. Cote d’Ivoire, Abidjan, Avril 2019, 220 p.

Redelsperger J.-L., Diedhiou A., Flamant C., Janicot S., Lafore J.-P., Lebel T., Polcher J., Bourles B., Caniaux G., De Rosnay P., DesboisM., Eymard L., Fontaine B., Geneau I., Ginoux K., Hoepffner M., Kane C., Law K., Mari C., Marticorena B., Mougin E., Pelon J., Peugeot C., Protat A., Roux F., Sultan B., & Van Den A. E. (2006). Amma, une étude multidisciplinaire de la mousson ouest-africaine. La Météorologie - n° 54 - août 2006, pp. 22-32.

Samba G., & Mpounza M. (2005). Application du processus de Markov sur les occurrences des précipitations journalières au CongoBrazzaville. Comptes Rendus Geoscience, Volume 337, Issue 15, pp. 1355-1364.

Soro G. E., Dao A., Fadika V., Goula B. T. A., & Srohorou B. (2016). Estimation des pluies journalières extrêmes supérieures à un seuil en climat tropical : cas de la Côte d'Ivoire. Physio-Géo (En ligne), Volume 10, mis en ligne le 19 août 2016, consulté le 15 septembre.

Sultan B., & Janicot S. (2003). The West African monsoon dynamics. Part II: The pre-onset and the onset of the summer monsoon. J. Climate, 16, 3407-3427

Downloads

Published

2024-01-13

How to Cite

Coulibaly, K. A., N’Da, K. C., Sylla, D., Dibi-Ahon, P. A., & Goula , B. T. A. (2024). Persistance des Séquences Pluvieuses et Risque d’Inondation en Côte d’Ivoire de 1971 à 2022. ESI Preprints, 25, 23. Retrieved from https://esipreprints.org/index.php/esipreprints/article/view/740

Issue

Section

Preprints