Connaissances et Pratiques des Pharmaciens et Auxiliaires des Officines de Pharmacie de la Ville de Parakou Face aux Topiques Auriculaires en 2021

Authors

  • Fatiou Alabi Bouraïma Maitre-Assistant, Faculté de Médecine, Université de Parakou, Benin
  • Appolinaire Koukouroum Faculté de Médecine, Université de Parakou, Benin
  • Samaké Djibril Centre de Santé de Réference de la Commune V de Bamako, Mali
  • Alexis do Santos Faculté des Sciences de la Santé, Université d’Abomey Calavi, Benin
  • François Avakoudjo Faculté des Sciences de la Santé, Université d’Abomey Calavi, Benin
  • Marius Flatin Faculté de Médecine, Université de Parakou, Benin
  • Spéro Raoul Hounkpatin Faculté de Médecine, Université de Parakou, Benin

Keywords:

Connaissances, pratiques, topiques auriculaires, pharmacie, Parakou

Abstract

Introduction : Les topiques auriculaires (TA) sont très utilisés dans le monde en raison de leur remarquable efficacité. L’objectif de cette étude était d’évaluer les connaissances et pratiques des pharmaciens et auxiliaires des officines de pharmacie de la ville de Parakou face aux topiques auriculaires en 2021. Méthode : Il s’est agi d’une étude transversale à visée descriptive et analytique portant sur les pharmaciens et auxiliaires des 19 officines de la ville de Parakou. Les données ont été collectées à l’aide d’une fiche d’enquête du 8 Avril 2021 au 8 Juillet 2021. Résultats : Sur les 129 sujets colligés, les auxiliaires représentaient 86,05% des enquêtés et les pharmaciens (13,95%). La sex-ratio était de 0,32 avec une prédominance féminine. L’âge moyen était de 31,78 ans ±8,52ans. Près de la moitié des enquêtés avaient en majorité moins de 5 ans d’ancienneté (49,61%). La majorité des enquêtés (66,67%) avaient reçu leurs connaissances sur les topiques auriculaires lors de leur formation de base. Les gouttes auriculaires étaient la forme galénique connue de tous (100%). Les antibiotiques étaient la classe thérapeutique la plus connue (97,64 %). Seuls 11,62% des enquêtés avaient une bonne connaissance des topiques auriculaires. Le bon niveau était significativement plus retrouvé chez les pharmaciens comparativement aux auxiliaires de pharmacie (p=0,004). Les topiques auriculaires étaient délivrés hors prescription médicale dans 97,67% des cas. L’automédication représentait 89,92% selon les enquêtés. En cas d’automédication, l’intégrité des tympans n’était pas vérifiée dans 92,80% des cas. La pratique adéquate était retrouvée chez 40,31% des enquêtés. Conclusion : Il ressort de cette
étude que le niveau de connaissance du personnel de pharmacie sur les topiques auriculaires est insuffisant mais la pratique est adéquate chez 40% des enquêtés. Des mesures sont à envisager pour améliorer les niveaux de connaissance et de pratique des pharmaciens et auxiliaires des officines de pharmacie de la ville de Parakou sur les topiques auriculaires.

Introduction: Topical Ear Medication (TEM) is widely used around the world because of its remarkable efficacy. The goal of this study was to assess the knowledge and practices of pharmacists and associate pharmacists with regard to topical ear medication in Parakou city in 2021. Method: This was a descriptive and analytical cross-sectional study on pharmacists and their associates in the 19 pharmacies of Parakou city. Data were collected using a survey form from April 8, 2021 to July 8, 2021. Results: Out of 129 subjects collected, associate pharmacists represented 86.05% of respondents and pharmacists (13.95%). The sex ratio was 0.32 with a female predominance. The average age was 31.78 years ± 8.52 years. Nearly half of the respondents had mostly less than 5 years of seniority (49.61%). The of respondents (66.67%) had received their knowledge on topical ear medication during their basic training. Ear drops were the dosage form known to everyone (100%). Antibiotics were the best known therapeutic class (97.64%). Only 11.62% of respondents had a good knowledge of topical ear medication. The good level was found significantly more among pharmacists compared to associate pharmacists (p=0.004). Topical ear medication was delivered without a medical prescription in 97.67% of cases. Self-medication accounted for 89.92% according to respondents. In case of self-medication, the integrity of eardrums was not checked in 92.80% of cases. Adequate practice was found in 40.31% of respondents. Conclusion: It appears from this study that the level of pharmacy staff knowledge on topical ear medication is insufficient but the practice is adequate in 40% of respondents. Measures should be taken to improve the level of knowledge and practice among pharmacists and their associates on topical ear medication in Parakou city

References

Société Française d’ORL (SFORL). Recommandations pour la

pratique clinique : Utilisation des gouttes et poudres à usage

auriculaires [En ligne]. Arceil : Lob Conseil ; 2001 [consulté le 2 fév

. Disponible sur : https://www.orlfrance.org/wpcontent/uploads/2017/06/RPC2_gouttes_auric

_court.pdf

Toye G, Aremu KS, Esan OT, Dosunmu AO, Raji MM. Topical ear

drop self-medication practice among the Ear, Nose, and Throat

patients in Ido Ekiti, Nigeria: A cross-sectional study. Ann Afr

Med.2018 ; 17(2):70: Doi : 10.4103/aam.aam_28_17

Hounkpatin SHR, Flatin MC, Avakoudjo F, Lawson-Afouda S,

Vodouhe UB, Dossou-Kpanou KAFB, Njouokep Kembou Gj,

Adjibabi W. L’automédication en ORL au centre hospitalier

départemental du Borgou à Parakou dans le Nord-Bénin. La revue

africaine d’ORL et de la Chirurgie cervico-faciale. 2015 ;15 (1) : 20-

Ikeda K, Morizono T. The preparation of acetic acid for use in otic

drops and its effect on endocohlear potential and pH in inner ear

fluid. Am J Otolaryngol. 1989; 10(8): 382-5. Doi: 10.1016/0196-

(89)90032-x

José EM, Oudou N. L’Enquête CAP (Connaissances, Attitudes,

Pratiques) en Recherche Médicale. Health Sci Dis. 2013 ; 14(2) : 1-3.

Ganfon H, Diallo T, Nanga C, Coulibaly N, Benao V, Ekanmian G,

Sandouidi A, Daniel GE. Connaissances et pratiques de la prise en

charge du paludisme par le personnel des pharmacies privées de cinq

grandes villes du Bénin, Burkina Faso et Mali en 2014. Médecine et

Santé Tropicales. 2017 ; 27(2) : 164-9.

Mbow, Fatou, Dela Nai, Sara Chace Dwyer, Aparna Jain, and

Babacar Mane. Les pharmacies privées dans l’offre de services de

planification familiale au Sénégal : Une étude pilote [en ligne]. Dakar

: Population Council, The Evidence Project ; 2019 [consulté le 20

aout 2021]. Disponible sur :

https://knoledgecommons.popcouncil.org, doi10.31899/rh12.1020

Badoum G, Toloba Y, Thiombiano R, Ouédraogo G, Ouédraogo B.

Attitude du pharmacien d’officine dans la dispensation des

médicaments de l’asthme. Revue des Maladies Respiratoires. 2015 ;

(1) : 18-23. Doi. org/10. 1016/j. rmr.2013. 0 9.019

Afolabi OA, Ehalaiye BF, Fadare JO. Abdur-Rahman AB, Ehalaiye

DN. Survey of ototopical self-medication among patients attending

ENT and family medicine departments in a Nigerian hospital.

European Journal of General Practice. 2011 ; 17(3) : 167–70.

Doi.org/10.3109/13814788.2011.565323

Haute autorité de santé. Rapport d’évaluation des gouttes auriculaires

associant un corticoïde à un (des) antibiotique(s) dans le traitement

local des otites externes aiguës [en ligne]. [Consulté le 2 sept 2021].

Disponible sur

https://www.hassante.fr/plugins/ModuleXitiKLEE/types/FileDocume

nt/doXiti.jsp?id=c_2824773

Hillen U, Geier J, Goos M. Contact allergies in patients with eczema

of the external ear canal. Results of the Information Network of

Dermatological Clinics and the German Contact Allergy Group.

Hautarzt. 2000; 51(4):239-43. Doi: 10.1007/s001050051111.

Van Ginkel CJW, Bruintjes TD, Huizing EH. Allergy due to topical

medications in chronic otitis externa and chronic otitis media. Clin

Otolaryngol. 1995 ; 20 (4) : 326-8. Doi: 10.1111/j.1365-

1995.tb00052. X

Dauman R, Dulon D. Ototoxicité médicamenteuse. Traité

d’Otorhino-laryngologie : 20-184-B-10.1995 ; 7 (4) : 1-7. Doi

:10.1016 /S02 46-0351(12)39238-6

Hounsa A, Kouadio L, De Mol P. Automédication par les

antibiotiques provenant des pharmacies privées de la ville d’Abidjan

en Côte d’Ivoire. Med Mal Infect. 2010 ; 40(6) : 333-40. Doi. org/

1016 /j.medmal. 2009.10.002

Downloads

Published

2022-10-15

Issue

Section

Preprints