Effets insecticides d’extraits aqueux de trois plantes (Ocimum gratissimum, Alstonia boonei et Nauclea latifolia) sur les termites déprédateurs de manioc (Manihot esculenta Crantz 1766) dans la région d’Agboville (Côte d’Ivoire)

Authors

  • Oro Anne-Nathalie Nando University Felix Houphouët Boigny de Cocody, UFR Biosciences, Laboratoire des Milieux Naturels et Conservation de la Biodiversité, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Yao Kan Séraphin Diby University Felix Houphouët Boigny de Cocody, UFR Biosciences, Laboratoire des Milieux Naturels et Conservation de la Biodiversité, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Ténon Coulibaly University Felix Houphouët Boigny de Cocody, UFR Biosciences, Laboratoire des Milieux Naturels et Conservation de la Biodiversité, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Akpa Alexandre Moise Akpesse University Felix Houphouët Boigny de Cocody, UFR Biosciences, Laboratoire des Milieux Naturels et Conservation de la Biodiversité, Abidjan, Côte d’Ivoire
  • Kouassi Philippe Kouassi University Felix Houphouët Boigny de Cocody, UFR Biosciences, Laboratoire des Milieux Naturels et Conservation de la Biodiversité, Abidjan, Côte d’Ivoire

Keywords:

Extraits aqueux, plantes insecticides, termites, toxicité, Agboville

Abstract

Le manioc représente l’une des principales cultures de production de racines tubéreuses en Afrique conduisant à plusieurs variétés de produits alimentaires. Malheureusement, les termites causent de sérieux dommages à la culture, entrainant une considérable perte de production. La méthode de lutte la plus répandue est l’utilisation des insecticides synthétiques qui représentent un risque réel pour les organismes vivants et l’environnement. Dans la recherche d’alternatives à ces insecticides chimiques, cette présente étude, réalisée dans le département d’Agboville, a pour objectif évaluer l’effet insecticides d’extraits aqueux de trois plantes : Ocimum gratissimum (Lamiacée), Nauclea latifolia (Rubiacée) et Alstonia boonei (Apocynacée) dans les champs de manioc. Le dispositif expérimental utilisé est un bloc de Fisher de 5 traitements (3 extraits de plantes, le chlorpyrifos-éthyl, le témoin non traité) avec trois répétitions. Chaque extraits de plante a été concentré à 100g/L et 3,2 ml de pyriforce (dosé à 480g/l de chlorpyrifos-éthyl), produit de référence, ont été dilués dans 2 L d’eau pour les traitements. Les résultats obtenus ont confirmé l’efficacité du chlorpyrifos-éthyl sur les termites ravageurs de manioc. Le traitement par Ocimum gratissimum s’est révélé plus efficace contre les termites, avec un taux d’attaques de termites plus faible (27,78 ± 4,96%) et significativement différent de celui du témoin non traité (66,66 ± 13,17%). Les traitements par Alstonia boonei et par Nauclea latifolia avec des taux d’attaques respectifs de 54,33 ± 8,93 % et 44,44 ± 11,04 % ont été moins efficaces contre les termites. Par ailleurs, l’effet insecticides de ces extraits aqueux de plantes diminue avec le temps. Le test de toxicité par contact réalisé au laboratoire sur Ancistrotermes sp, espèce de termites la plus agressive sur le manioc, a confirmé l’efficacité de Ocimum gratissimum. Toutefois, des études approfondies doivent être menées pour mieux cerner les propriétés anti-termites de cette plante en vue de son utilisation par les paysans.

References

Abbott W.S., 1925. A method of computing the effectiveness of an insecticid. Journal of Economic Entomology, 16 : 265-267.

Akpesse A. A. M., Kouassi K. P., Tano Y. & Lepage M., 2008. Impact des termites dans les champs paysans de riz et de maïs en savane sub-soudanienne (Booro-Borotou, Côte- d‘Ivoire). Sciences et Nature, 5(2): 121-131.

Amani N.G., Kamenan A., Rolland-Sabaté A. & Colonna P.,2005. Stability of yam starch gels during processing. African Journal of Biotechnology, 4: 94-101.

Attou A., 2011. Contribution à l’étude phytochimique et activités biologiques des extraits de la plante Ruta chalpensis (Fidjel) de la région d’Ain Témouchent. Mémoire du Diplôme de Magister en Biologie, Université d’Abou Bekr Belkaid, Tlemcen (Algérie). 119 p.

Awuah R.T. & Ellis W.O. 2002. Effects of some groundnut packaging methods and protec-protection with Ocimum and Syzygium powders on kernel infection by fungi. Mycopathologia, 154 (1) : 26-36.

Badiaga M., 2011. Étude ethnobotanique, phytochimique et activités biologiques de Nauclea latifolia Smith, une plante médicinale africaine récoltée au Mali. Thèse de Doctorat, Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand II. 136 p + annexe.

CNRA, 2013. Bien cultiver le manioc en Côte d’Ivoire, CNRA, version revue et corrigée http://lorbouor.org. 4 p. consulté le 12 /07/2017.

Coulibaly T., 2014. Diversité et dégâts des termites dans les vergers de manguiers (Mangifera indica L, Anacardiaceae) de la région de Korhogo (Côte d‘Ivoire) : Essai de lutte par utilisation d’extraits aqueux de trois plantes locales. Thèse de Doctorat, Université Felix Houphouët Boigny, Côte d’Ivoire, 158 p.

Dembelé O., 1989. Logiques et stratégies de développement urbain comparées à Abengourou, Agboville et Bonoua. Thèse de Doctorat, 3 ème cycle de géographie, Université de Cocody, Côte d’Ivoire, 166 p.

Diby.Y.K.S., 2016 : Impact des termites sur les cultures de riz NERICA 1( croisement Oryza sativa Linné et Oryza glaberrima Steudel) en zone guinéenne de Côte d’Ivoire : lutte à base d’extraits de plantes. Thèse de Doctorat, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire, 189p + annexes.

Dosso K., Konaté S., Aïdara D. & Linsenmair K. E., 2010. Termite diversity and abundance across fire-induced habitat variability in a tropical moist savanna (Lamto, central Côte d’Ivoire). Journal of Tropical Ecology, 26: 323-334.

Doumbia, S. Aman. S.A., N’zué. B & Djedji. C., 2009. Études d’impact EX-anté de nouvelles technologies du manioc en Côte d’Ivoire ; trois technologies du manioc dans le département de Dabou (sud- Côte d’Ivoire) ; Projet DONATA, CNRA ; Abidjan Décembre 2009 ; 27 P.

FAOSTAT, 2020. FAO statistical data bases, Italie Rome,˂˂ http:www.fao org. Consulté le 14/02/2021.

Farr S.L, Cooper G.S., Cai J., Savitz D.A & Sandler D.P. 2004. Pesticide use and menstrual cycle characteristics among premenopausal women in the agricultural health study. American Journal of Epidemiology, 160: 1194-1204.

Faye A., Mbaye D.F., Kane P.D., Sall Sy D., Sane D., 2014. Study of the cassava varietal sensibility to termites ravaging cuttings planted in farms in the department of Tivaouane (Senegal). International Journal of Science and Advanced Technology, 4: 6-16.

Fofana S., 2004. Exploration biochimique sur le pouvoir immunogène de trois plantes en Côte d’Ivoire : Alstonia boonei (Apocynaceae), Mitragyna ciliata (Rubiaceae) et Terminalia catappa (Combretaceae).Thèse de Doctorat, Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontostomatologie. Université de Bamako, Mali,123 p.

Foua-Bi K., 1983. Les déprédateurs animaux des ignames en cours de végétation. In: Séminaire international AUPELF. Les rencontres de l’ENSA d’Abidjan; N°1 L’igname, 311- 329.

Grodnitzky J.A. & Coats J.R., 2002. QSAR evaluation of monoterpenoids insecticidal acti- vity. Journal of Agricutural Food Chemistry, 50 : 4576–4580.

Hala N., Coulibaly F., N'da A. A., N'depo O. R. & N'goran A. Y., 2013. Évaluation de l’effi-cacité de quatre formulations de chlorpyriphos-éthyl contre la cochenille farineuse du manguier Rastrococcus invadens (Homoptera: Pseudococcidae): bilan de dix années d’expérimentation en Côte D’Ivoire, Agronomie Africaine, 25(3): 207-220.

Han S. H., Tokro G.P., Tano Y. & Lepage M., 1998. Dégâts des termites dans les jeunes plantations de palmiers à huile en Côted‘Ivoire: évaluations et méthodes de lutte. Plantations, Recherches, Développement, 5 (2): 119-123.

IITA, 2000. Lutte contre les ravageurs du manioc, Guide de la pratique de lutte intégrée à l’usage des vulgarisateurs, 36 p.

INS. 2014. Recensement générale de la population et de l’habitat de la Côte d’Ivoire 2014, 22p / http :www. Ins.ci. Consulté le 15/02/1018.

Isman, M.B., 2006. Botanical insecticides, deterrents, and repellents in modem agriculture and an increasingly regulated world. Annual Review Entomology, 51: 45-66.

Johnson F., Séri-Kouassi B., Aboua L.R. & Foua Bi K., 2006. Utilisation de poudre et d’estraits totaux issus de plantes locales des genres Ocimum sp et mentha sp. comme biopesticides dans la lutte contre Callosobruchus maculatus FAB. Agronomie Africaine. pp. 221-233.

Konaté S., Yéo K., Yeboue L., Alonso L. F. & Kouassi K., 2005. Évaluation rapide de la diversité des insectes des forêts classées de la Haute Dodo et du Cavally (Côte- d’Ivoire). RAP Bulletin of Biological Assessment, C I. Washington DC, 27 p.

Kouassi K. P., 1987. Étude comparative de la macrofaune endogée d’écosystèmes naturels et transformés de Côte-d’Ivoire. Thèse 3ème cycle, Université Abidjan, Côte d’Ivoire,129 p

Kpètèhoto W.H., Hessou S., Dougnon T.V., Johnson R.C., Boni G., Houéto E.E., Assogba F., Pognon E., Loko F., Boko M., Gbénou J., 2017. Etude ethnobotanique, phytochimique et écotoxicologique de Ocimum gratissimum Linn (Lamiaceae) à Cotonou. Journal of Applied Biosciences 109 :10609-10617.

Lamiri A., Lhaloui S., Benjilali B. & Berrada M. (2001). Insecticidal effects of essential oils against Hessian fly Mayetiola destructor (Say). Field Crops Research, 71 : 9-15.

Mitchell J. D., 2002. Termites as pests of crops, forestry, rangeland and structures in southern Africa and their control. Sociobiology, 40 (1): 47-69.

Moulinier H., 1962. Contribution à l’étude agronomique des sols de Basse Côte d’Ivoire. International Federation of Clinical Chemistry, 4 :16-43.

Ngamo T. L. S., Ngassoum M.B., Mapongmetsem P.M., Noudjou W.F., Malaisse F., Haubruge E., Lognay G., Kouninki H. & Hance T., 2007a. Use of essential oil of aromatic plants as protectant of grains during storage. Agricultural journal, 2 (2) : 204-209.

N’guessan K., 2008. Plantes médecinales et pratiques médicales traditionnelles chez les peuples Abbey et Krobou du département d’Agboville (Côte d’Ivoire). Thèse de Doctorat d’Etat des Sciences Naturelles, Spécialité Ethnobotanique, Université de CocodyAbidjan (Côte d’Ivoire), 335 p

N’guessan K., Beugré K., Guédé N.Z., Dossahoua T., Aké-Assi L., 2009. Screening phyto- chimique de quelques plantes médicinales ivoiriennes utilisées en pays Krobou (Agboville, Côte d’Ivoire).Sciences & Nature, :1-15.

N’Zué B., Bouan B., Dibi K.E.B., Kouakou A.M., Djédji C., Kouassi K.F., Zohouri G. P. & Ehounou E., 2013. Projet DONATA, Rapport d’activités 1er trimestre 2013,7p.

Nando O. A. N., Diby Y. K. S., Akpesse A. A.M. & Kouassi K. P., 2022 : Attacks and damage by termites in Cassava (Manihot esculenta Crantz) fields in the department of Agboville (SouthEastern Côte d'Ivoire). International Journal of Science and Research, 11 (2) : 2319-7064.

Okamura H., Mimura A., Yakou Y., Niwano M., &Takahara Y., 1993. Antioxydant activity of tannins and flavonoids in Eucalyptus rostrata. Phytochemistry, 33: 557-561.

Plassart L., 2015. Sarcocephalus latifolius (Sm.) Bruce : Etude botanique, chimique et pharmacologique. Thèse de Doctorat en Pharmacie, Université de Rouen, France, 147 p.

Siapo Y.M., 2020. Pratiques phytosanitaires paysannes et évaluation de l’effet insecticide de Senna occidentalis Link. (1829) et de Tithonia diversifolia (Hemsl.) A. Gray (1883) sur les termites dans les plantations de cacaoyers (Theobroma cacao L. 1759) du département de Daloa (Centre-Ouest, Côte d’Ivoire). Thèse de Doctorat, Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire, 160 p + annexes.

Sonko A. M., Sall D. & Ndiaye A. B., 2019. Les termites (Termitoidae Latreille 1802) ravageurs du manioc (Manihot esculenta Crantz 1766) dans la zone de Tivaouane (Sénégal). Internationl Journal Biological Chemical Sciences. 13(4) :2005- 2020, 16p.

Tahiri A. Y., 2010. Termites ravageurs de l’hévéa Hevea brasilensis dans les départements de Daoukro et d’Agboville (Côte d’Ivoire). Lutte par utilisation des extraits de 6 plantes locales contre le termite champignonniste Macrotermes bellicosus, Thèse de Doctorat d’États es-Sciences Naturelles, Université de Cocody, Côte d’Ivoire, 223 p.

Tahiri A., 2012 a. Evaluation of Combretum micranthum G. Don (Combretaceae) as a biopesticide against pest termite. Pesticides– Advances in Chemical and Botanical Pesticides, 255-268.

Tahiri A., 2012b. Toxicité du macérât de Carica papaya L. contre Coptotermes formosanus Shiraki (Isoptera : Rhinotermitidae). Afrique Science, 08 (3): 93 – 101.

Tahiri A., Amissa A. A., Adje F. A. & Amusant N., 2011. Effet pesticide et screening des extraits de Azadirachta indica (A.) Juss. (Meliaceae) sur le termite Macrotermes bellicosus Rambur. Bois et Forêts des Tropiques, 310 (4): 79-88.

Tahiri A. & Mangue J. J., 2007. Stratégie d‘attaque des jeunes plants d‘hévéa (Hevea Brasili- ensis Muell.) par les termites et effet comparé de deux insecticides utilisés pour leur protection en basse Côte d‘Ivoire. Science & Nature, 4 (1): 45-55.

Tra -Bi C. S., 2013. Diversité spécifique et dégâts des termites dans les cacaoyères (Theobroma cacao L., 1759) de la région d’Oumé en Côte D’ivoire. Thèse de Doctorat, Université Félix HouphouëtBoigny, Côte d’Ivoire, 243 p + annexes.

Tran V. C., Keli Z. J. & Coulibaly A., 1998. Control of termites and black ants damaging rubber plantations in Africa. In : Symposium on natural rubber Hévéa brasilienis,Vol 2 physiology and exploitation and crop protection and planting methods sessions, Ho Chi Minh City, Vietnam, 14-15 October 1997: 115-121.

Zirihi G.N.& Kra A.K.M., 2003. Évaluation de l’activité antifongique de Microglossa pyrifolia (Lam) O. Ktze (Ateraceae) "PYMI" sur la croissance in vitro de Candida albicans. Revue médicale et Pharmacopée Africaine, 17 : 11-18.

Downloads

Published

2024-07-08

How to Cite

Nando, O. A.-N., Diby, Y. K. S., Coulibaly, T., Akpesse, A. A. M., & Kouassi, K. P. (2024). Effets insecticides d’extraits aqueux de trois plantes (Ocimum gratissimum, Alstonia boonei et Nauclea latifolia) sur les termites déprédateurs de manioc (Manihot esculenta Crantz 1766) dans la région d’Agboville (Côte d’Ivoire). ESI Preprints, 31, 121. Retrieved from https://esipreprints.org/index.php/esipreprints/article/view/1184

Issue

Section

Preprints